Ealry Works 1964"

April 11-May 10,2018

Cancer et Soleil Rouge, deux titres pour une même œuvre et le début de l’aventure. 1964 sera l’année décisive. L’envol vers une autre vie, loin des sentiers battus, loin de toutes obligations. Liberté et quête de soi.

 

Une ancienne ferme se transforme en atelier, excentrée, en bordure de la propriété sur laquelle se trouve la maison familiale; première étape d’un voyage atypique.

 

Un choix de vie, comme le sont les « abaya », ces robes amples qui deviennent les vêtements quotidiens, les cours à l’Université Américaine de Beyrouth, les nouveaux amis aux voix graves, aux rires tonitruants et à l’imagination fertile. Les grandes tablées du dimanche midi ouvrent de nouveaux horizons tout en offrant une nette coupure avec le passé bourgeois et politique de la demeure.

 

Les débuts d’Huguette Caland en 1964 prennent racines dans la poésie d’une maison entourée de jardins fleuris, d‘arbres fruitiers, des terrains encore rocailleux de Kaslik et la mer, dans la rencontre avec John Carswell et Arthur Frick, dans son groupe d’amis proches Helen Khal, Waddah Faris, Aref el Rayess mais aussi  Moustapha Ariss, May Joumblat et d’autres, nombreux, qui soutiendront chacun à sa manière les débuts de l’artiste qui émerge dans cette personnalité hors du commun.

 

Sans rupture aucune, un chemin se dessine. Avec sa force tranquille Huguette Caland produira alors un travail en rapport avec ses cours, des œuvres abstraites et géométriques, des essais de couleurs, notamment le vert, travaillant  les pigments et différentes techniques, ainsi que des portraits.

 

L’artiste maintiendra avec cette époque un lien qui fournira tout au long de sa carrière des points de repères et des références qui seront des thèmes récurrents, exprimés différemment selon l’humeur et son lieu d’ancrage.

 

 

Brigitte Caland